Objets du quotidien.

Apprendre son diagnostic tardivement, c’est se retrouver face à une montagne de questions, parmi lesquelles : Et maintenant ? Dans cet article je vous partage les objets du quotidien dans lesquels j’ai investi afin de vivre ma neuroatypie de manière plus apaisée au quotidien. J’ai bien prononcé le mot « investissement », car l’une des premières tâches dont on peut s’occuper c’est bel et bien d’accommoder son environnement, et ça passe par quelques objets à acheter et/ou à se créer soi même. N’hésitez pas à y aller petit à petit, à chercher sur des sites d’occasions (La quasi totalité de ce que je vais vous présenter a été chiné sur Vinted). Des personnes neuroatypiques sur instagram comme Pinkgouine, créent également elles-mêmes certaines choses, et les mettent en vente.

C’est parti !

Un casque anti bruit

J’ai pris l’habitude de m’endormir avec tellement je m’y suis habituée et tellement il y a du bruit dans mon appartement. Entre le frigo, les chats, les voisins, etc, c’est un peu devenu mon meilleur pote. Je l’utilise également pour faire la vaisselle ou lorsque la personne avec qui je vis passe des coups de téléphone, fait un peu de bruit. Ce modèle ci est particulièrement isolant, c’est le modèle Peltor 4X de la marque 3M. À noter : Il est difficile de le porter avec une paire de lunette tellement il sert, il faut remonter les branches de ses lunettes et accepter de n’avoir aucun style.

Des bouchons d’oreilles

J’ai longtemps utilisé ceux en mousse jaune de chez 3M avant d’investir dans les bouchons EarPlugs Expérience + de chez Loop. À refaire, je ne sais pas si je prendrais ceux là, qui éclaircissent les sons très proches et brouillent ceux éloignés. Je les porte surtout pour conduire ainsi que lorsque je dois sociabiliser dans un endroit particulièrement bruyant. Ils sont accrochés à mon porte clefs pour les avoir toujours avec moi.

Une couverture lestée.

On préconise de prendre une couverture qui fera de 10 à 12% de son poids total. Ici, j’ai un peu forcée puisque la mienne fait 7kg, et moi 53kg ! Trouvée sur Vinted, c’est le modèle « Confort zone » de chez Nature & Découverte. La couverture lestée permet de s’endormir plus rapidement, il faut aimer être bien englobée, bien épousée, par quelque chose qui pèse son poids. Mon sommeil est bien plus profond, rapide, honnêtement je ne me verrais plus dormir sans. J’ai besoin de sentir du poids sur mon corps duquel je suis particulièrement dissociée.

Une Wobble

Cette planche en bois est parfaite pour se balancer au sol lorsqu’elle j’ai besoin d’être apaisée, je mets deux coussins, parfois un plaid et il m’arrive de faire des séances de balancement pour soulager une crise de panique, un fort sentiment d’anxiété ou d’hyper-activité. Elles sont vendues sur différents sites Montessori, ou bien en magasin de sport type Décathlon. 

Des bandes élastiques

Alors ça c’est bien simple, j’en ai mis à chaque espace où je suis censée m’assoir sur une chaise. Je mets ces bandes aux pieds de mon bureau, aux pieds de mes chaises et je peux ainsi faire gigoter mes jambes et trouver des positions farfelues, quitte à en changer souvent, qui me permettent de rester concentrée.

Un coussin stimulant

Lui c’est pareil, je le trimballe un peu partout dans mon appartement, mais il me permet de gigoter et d’être stimulée par ses petites alvéoles. De manière générale, l’assise est un véritable enjeu pour moi, alors je m’autorise à m’assoir et à me positionner littéralement n’importe comment. Je mange au sol sur un coussin, je travaille sur un matelas, je m’allonge souvent à même le sol et je rampe (Oui oui, ça m’arrive !). J’ai besoin de sentir le contact du sol pour me sentir soutenue.

Des jeux

Je me suis aperçue globalement que je ne passais pas assez de temps à simplement stimuler mon mental avec des jeux qui me plaisaient. J’ai donc investi dans deux jeux avec des puzzles à reconstruire de la marque «  Smart Games », j’ai également acheté un Tengram et installé sur mon téléphone des jeux intéressant visuellement tels que «  I love hue » et «  Loop ». C’est tout bête, mais avoir ce diagnostic m’a révélé l’importance pour moi de la satisfaction à résoudre des puzzles de couleurs.

Des fidgets Toys

Pas la peine d’en avoir 150, deux ou trois que l’on apprécie suffisamment suffisent. J’ai choisis des modèles qui ne font pas de bruits et peuvent facilement se glisser dans une poche pour pouvoir les utiliser lorsque je suis stressée, dans une situation sociale, au cinéma, dans les transports en commun, lorsque je regarde une série, et bien plus encore. 

Un collier à mastiquer

Ce collier m’aide vraiment lorsque je suis angoissée, en colère. J’ai pendant des années mordu l’intérieur de mes joues, de mes lèvres, rongés mes ongles à outrance etc. Avoir ça autour du cou me permet d’éviter ces comportements, je l’utilise chez moi, dans les transports, dehors. Ce n’est pas la chose la plus esthétique qui existe mais sur moi ça fait vraiment la différence.

Un gant texturé

Je prend dorénavant exclusivement ma douche avec ce gant qui me permet de sentir véritablement ma peau, mon corps, mes muscles et de les réveiller. Attention à ne pas y aller trop fort tout de même pour ne pas se faire mal, mais je vois une vraie différence dans mon rapport à la sensation de mon propre corps depuis que j’utilise cette méthode.

Un rouleau à stimulation

Dans la même veine que l’objet précédent, en cas de courbatures et de douleurs j’utilise cet objet sous la douche avec de l’eau bien chaude. Il me permet de bien comprendre et sentir quels sont les endroits de mon corps qui me font mal et m’aide à les repérer si je souhaite ensuite essayer de les étirer un peu.

Un appareil TENS pour les règles douloureuses

Je l’inclue dans cette catégorie car il a été une vraie accomodations dans le traitement de mes douleurs et de mon anxiété liée aux règles. Celui ci est le modèle URGO Moon qui je crois s’appelle UrgoGyn dorénavant. Je le porte en tout début de période de règles avant les premières douleurs pour un effet préventif. Mes crises sont passées d’une journée entière à être dans un très sale état à quelques heures pas super agréables.

L’application « Tick Tick » 

Une application qui se synchronise entre le téléphone et l’ordinateur et qui permet de se créer un calendrier (que j’utilise personnellement comme un mémo) avec un système de couleurs, des listes avec des sous catégories à l’intérieur, une mise en place de routines, etc. Elle coûte 4 euros par mois mais pour moi qui ait de gros problèmes d’organisations et de pertes de mémoires, c’est un énorme plus.

Un endroit anti-stimulation sensorielle

Bon ça, c’est mon petit lieu à moi mais il est primordial de se trouver un petit coin dans lequel il est possible de se replier en cas d’effondrement, un endroit dans lequel on peut gérer le bruit, la lumière, pourquoi pas l’environnement olfactif, avec quelques affaires rassurantes. Personnellement je me suis créée une cabane sous mon lit, je peux y déplier des rideaux et être vraiment  bien isolée en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEMMENT :

DROIT AU BUT

PRESENTATION EXPRESS

Portrait

Carni Bird est mon nom d’artiste. Derrière lui se cache Angèle, 30 ans. Je vulgarise ici mon TSA*, donne accès à ce qui est caché, livre une expérience, afin que la neurodiversité soit mieux comprise et soutenue. Mon art visuel est au service des écrits que je garde précieux et secrets depuis des années.

 Bon voyage.

* Trouble du Spectre Autistique / Autisme

RETROUVEZ MOI SUR :

Edit Template

© Tous droits réservés à Carni Bird – Angèle Martin. Toute image et texte apparaissant sur ce site m’appartiennent, n’en faites pas usage sans autorisation. Merci.